Guide pour commencer:

Protéger votre Vie Privée en Ligne

Vous êtes soucieux de tous ce qu'on peut savoir de vous, votre vie normalement privée et votre intimité. Mais vous ne savez pas par où commencer. Peut-être même que vous vous êtes déjà fait piraté sans le savoir et que vos comptes sur internet sont mal protégés.
A travers ce guide complet vous serez guidé vers la prochaine action concrète pour enfin maîtriser votre sécurité internet. 

arrow

L’heure est grave. 

Que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez plus rien faire aujourd’hui sans passer par internet. Depuis 30 ans, cette technologie transforme la société à la vitesse de la lumière. C’est le bouleversement le plus fou que le monde ait connu depuis 200 ans. Tous nos repères sont bousculés, parce que les règles ont changés.

Pour en sortir vainqueur il faut donc ré apprendre à jouer. 

Et oui, c’est bien ça le tableau. Vous ne croyez pas ? Lisez la suite, on va voir ça ensemble. 

Quand vous vous posez une question et que vous cherchez à en savoir plus sur un sujet, où est-ce que vous allez ? A la bibliothèque du coin de la rue ? Haha, je suis sur que vous ne savez même pas où elle est…

Non, bien sur. D’abord, vous allumez votre tablette, smartphone ou ordinateur. Ensuite vous ouvrez votre navigateur internet et vous tapez gentiment votre recherche sur...? Google !

Enfin vous pouvez aussi lancer Google Maps pour chercher où se cache la bibliothèque ; mais honnêtement j’en mettrai pas ma main à couper.

Et la réalité c’est que, tout ce que vous aimez, commentez, photographiez, visitez, achetez, pensez…, se retrouve propulsé sur un réseau social dans l’heure qui suit et donc: FICHÉ, ENREGISTRÉ ! Efficace… et pas cher.
Et même si vous ne publiez pas, indirectement juste quand vous utilisez ou consultez certaines applications très curieuses, elles collectent massivement tout de vous.  

Vous aussi ça vous agace, vous irrite ?

Je vous comprends tellement, en ce qui me concerne j’en ai de l’eczéma. 

Dans l’immense océan qu’est internet, réussir à protéger sa vie privée efficacement est plus complexe que de gagner 3 fois Koh Lanta ! 

Méthode

Après plusieurs années de réflexion et de test j’ai compris certaines choses:

1 -  Pour conserver son anonymat et protéger sa vie privée sur internet il faut d’abord se poser la question suivante : 

“ Qui peut voir ce que je fais ? “ 


2 -  Réponse: Ceux qui le peuvent sont tous les maillons de la chaîne d’intermédiaires qui se trouvent entre vous et l’information que vous recherchez. Tous ceux par qui vous devez passer pour accéder à ce que vous voulez, en ligne.


3 -  Ensuite il faut donc parvenir à tous les identifier, qui sont ils ? quels sont ces services ? de quelles entreprises parle-t-on ?


4 -  Le coeur de la méthode consiste à rechercher comment privatiser et sécuriser tous ses intermédiaires une fois identifiés.


5 -  La solution est de changer de fournisseurs de services pour certains ET de les paramétrer habilement pour les autres. Bonne nouvelle, c’est totalement faisable il existe plusieurs alternatives. Mais toutes ne se valent pas. Il faut bien choisir !


6 -  MA METHODE consiste donc concrètement à utiliser uniquement des services fournis par des entreprises qui respectent la confidentialité des utilisateurs, sur tous les éléments de la chaine internet.

LE RESULTAT: vie privée protégée ! A la porté de tous n’est ce pas ?   

Maintenant si vous ne tenez plus en place, que vous voulez tout savoir, c’est parti :
suivez le guide
.

Protéger sa Vie Privée

ETAPE 1

Choisir et protéger vos appareils

Le premier élément de la chaîne est logiquement ce qui se trouve dans vos mains, c’est à dire  l’appareil que vous utilisez. On parle ici principalement de smartphone, tablette et ordinateur. Bien souvent vous pouvez en avoir plusieurs et au minimum deux. Certaines actions à mener seront identiques suivant les différents appareils, d’autres seront différentes. Mais rassurez-vous, rien de technique, toute personne qui utilise déjà internet et du matériel numérique en général peut y arriver.  

Pourquoi c’est important 

Je vous conseille de commencer par cette étape qui semble toute bête mais qui est bien trop souvent négligée par beaucoup de personnes que je rencontre. Regardez, faisons un exercice simple : 

Rappelez-vous tout ce que vous avez fait sur votre smartphone à la fin de la journée.

Exemple: 

    • Pris des photos de vous, d’un proche ou d’un moment important
    • Envoyé des messages privés et surement intimes avec un proche
    • Fait des recherches internet sur des questions perso
    • Regardé certaines vidéos 
    • Fait des déplacements Gps avec localisation  
    • Créé un nouveau compte et un mot de passe sur un site
    • Acheté un plaisir sur internet
    • Reçu des mails personnels 
    • Etc…

Votre voisin ou votre collègue tombe sur votre téléphone, jette un regard à gauche, un regard à droite et voit que vous n’êtes pas là, il a le champs libre pour accéder à toutes ces informations ! 

Pire, un inconnu vous vol votre appareil il n’est même pas limité par le temps avant que vous ne reveniez de votre pause café, il à accès à tout ce qui se trouve dedans et ce que cela révèle de vous. 

Aujourd’hui n’importe quel appareil numérique personnel est un vrai journal intime, même un dictionnaire intime tellement il embarque de vos informations personnelles. Et un code de verrouillage ne suffit pas à vous assurer une protection ! Les données non chiffrées restent visibles.

Pas besoin de vous convaincre que si vous protégez correctement vos appareils, vous cochez la première étape ✅ - finger in the nose -

Mais attendez, 

ça ne s’arrête pas encore là.

On va voir que le choix de la marque de vos appareils a également un impact énorme (du niveau d’un cratère de météorite), sur la protection globale de votre vie privée ! 

Comment faire en détails

1.  Le choix de la marque change tout : 

Google, Microsoft et Apple : trois grands concurrents se partagent le marché.

Google à un mode de fonctionnement bien particulier. Son intérêt premier est de collecter des données personnelles puisque c’est ce qu’ils vendent. Ses clients sont des “ annonceurs “, autrement dit des organismes et entreprises qui achètent des fichiers publicitaires extrêmement  précis. 

Tous les efforts de Google consistent à proposer des outils gratuits pour vous connaitre mieux que personne et ils y arrivent. Plus vous utilisez leurs services et applications plus ils amassent d’informations sur vous. 

Voilà comment ils génèrent plus de 20 milliards $ de bénéfice en une année, sans rien vous vendre.

Chez Apple ils fonctionnent à l’extrême inverse. Le chiffre d’affaire provient de la vente de matériels chers. Toute leur stratégie commerciale est aujourd’hui faite pour se différencier de Google. En achetant des produits un peu plus chers vous vous offrez la protection de toutes vos données, sans qu’elles ne soient jamais re vendues.  

Solution: utilisez des produits Apple pour que ce soit vos appareils qui travaillent pour vous et non plus vous qui travaillez gratuitement pour eux. Evitez au maximum les produits sous Android car Google est très fort, il réussira toujours à récupérer vos

2.  Sécuriser vos appareils :

  • Verrouillez l’accès à tout vos appareils par un mot de passe 
  • Utilisez tous les moyens de sécurité disponible (empreinte digitale / reconnaissance faciale)
  • Chiffrer vos fichiers les plus importants et sensibles
    • Mac : Utilitaire de disque > Fichier > nouvelle image > image d’un dossier > chiffrement AES 256
    • Windows : pas d’option prévue nativement sur “windows famille” donc vous pouvez utiliser des logiciels type AxCrypt pour chiffrer vos fichiers sensibles
    • iPhone / iPad : Depuis la version d’iOS 7 en 2013 les appareils sont tous chiffrés.
    • Android : Depuis la version 6 Marshmallow en 2016 seuls les Nexus et Pixel de Google sont chiffrés. Certains autres constructeurs vous permettent de chiffrer les données de votre appareils via les paramètres de sécurité. Pour vous y rendre plus rapidement taper dans le menu recherche de l’application paramètre un des mots suivant : “chiffrer” “chiffrement” “crypter”

ATTENTION cependant: pensez à sauvegarder vos données importantes avant de mettre en place le chiffrement en cas de petit ratage. Surtout les contacts et les photos : copiez les contacts sur votre carte sim ou carte SD et copier vos photos-vidéos sur votre ordinateur ou carte SD.

  • Activez les options de localisation à distance sur vos appareils :
    • iOS : dans les réglages iCloud > “localiser mon iPhone” ou iPad” ou Mac”
    • Android: dans l’application paramètre > google > sécurité > gestionnaire d’appareils Android 
  • Réglez et optimisez les réglages de confidentialité de toutes vos applications : pour ne pas donner l’accès à votre localisation en temps réel à toutes vos applications, ou encore à tout vos sms, à tout ce que vous tapez sur le clavier, vos photos etc.
  • N’installez des applications et logiciels QUE depuis les magasins officiels (AppStore / PlayStore)  

 

Les erreurs classiques à éviter

  • Utiliser tous les services de Google (Appareils sous Android; Google (recherche); Gmail; Google Maps; Chrome…)
  • Choisir un appareil pour son prix bas
  • Ne pas verrouiller son appareil 
  • Utiliser un code à 4 ou 6 chiffres
  • Ne pas chiffrer ses données importantes
  • Installer n’importe quoi 
  • Ne pas s’assurer de la provenance d’un logiciel 
  • Ne pas faire ses mises à jours  

CLIQUEZ POUR AGRANDIR

arrow

ETAPE 2

Anonymiser votre connexion internet

Le principe de protection de votre connexion internet est le second maillon de la chaîne. Votre fournisseur d’accès à internet est l’intermédiaire par qui toute information passe puisqu’il vous permet de vous connecter à des sites web et des services en ligne. Nous parlons donc d’entreprises comme Orange, Sfr, Free ou Bouygues Télécom qui vous offrent une connexion à un réseau grâce à une box (un routeur) ou via une carte SIM dans vos appareils mobiles. 

Protéger votre connexion internet passe principalement par deux outils : les DNS et un VPN.

Pourquoi c’est important 

Vous allez me dire, qu’est ce que ces deux trucs de Geek barbus Maxence … ?

Rassurez-vous c’est extrêmement simple à comprendre, promis.

Tout d’abord on sera tous d’accord que dans l’état actuel des choses, si vous ne modifiez rien, votre fournisseur internet et le voisin mal intentionné qui piraterai votre connexion Wifi ont accès à toutes vos connexions internet, tous les sites que vous allez voir, tout ce que vous recherchez puisque vous donnez tout librement. Mais pas de panique ce sera bientôt de l’histoire ancienne ;-)! 

Un fournisseur d’accès à internet enregistre toutes vos connexions et contrôle ce à quoi vous pouvez accéder ou non sur internet. En plus il est soumis aux lois en vigueur de notre pays et peut se voir obligé de transmettre votre historique. 

Il n’est pas rare que certains sites soient censurés par les opérateurs sur demande de l’état, et ce pour de bonnes ou mauvaises raisons. Modifier vos DNS vous permet de ne plus subir cette censure et de ne plus fournir votre historique à votre opérateur en quelques sortes.   

Un VPN lui est un logiciel qui sécurise l’intégralité de votre connexion. Personne (sauf le VPN) ne peut plus connaitre vos recherches, votre historique etc. C’est un tunnel entre vous et le site web consulté.

 

Comment faire en détails

1.  Changer vos DNS 

DNS en anglais signifie “Domain Name Sytem” soit “Système de nom de domaine” en français.

C’est comme l’annuaire d’internet. Ce sont des serveurs qui vous permettent d’accéder à un site web sans que vous n’ayez besoin de connaitre l’adresse IP du site. Ces serveurs références tous les sites web existants et vous permettent d’y accéder facilement. 

Exemple: 

Pour vous rendre sur le site Bouton Privé www.boutonprive.com vous ne devez pas connaitre l’adresse IP de mon site. Adresse IP qui est une suite de chiffre unique utilisée pour qu’un ordinateur identifie mon site. 

En recherchant boutonprive.com vos DNS comprennent quelle adresse IP vous demandez et vous affichent le bon site. C’est comme pour rechercher le numéro de téléphone d’un magasin dans un annuaire. 

Par défaut vos DNS sont surement ceux fournis par votre fournisseur d’accès à internet. En les remplaçants par ceux d’un organisme respectueux de votre vie privée vous vous assurez que votre historique ne sera ni collecté ni revendu et vous accéderez au web non censuré. 

Comment faire:

Sur Mac : aller dans l’application préférences système > réseaux > avancé… > DNS > puis avec + et - vous pouvez ajouter ou supprimer les serveurs DNS utilisés. 

Sur Windows: menu démarrer > paramètres (le rouage en bas à gauche) > réseau et internet > état > centre réseau et partage > modifier les paramètres de la carte > clique droit sur la partie WIFI > propriétés > clique droit sur “protocole internet version 4” PUIS clique droit sur “protocole internet version 6” > en bas cocher “utiliser l’adresse de serveur DNS suivante” > et vous pouvez ici rentrer respectivement les nouveau DNS IPV4 et IPV6

(voir: photos)

 

Sur Mac

Sur Windows

 

Vous pouvez utiliser les DNS de “ FDN “ qui est un opérateur internet associatif français respectant le vie privée des utilisateurs. Ils n’utilisent pas vos informations, ne revendent pas vos données, et ne censurent pas le web. Ce sera bien mieux que les DNS par défaut de votre opérateur.

Leurs DNS sont :

En IPV4 : 80.67.169.12 et 80.67.169.40

En IPV6 : 2001:910:800::12 et 2001:910:800::40

Ajoutez donc ces 4 suites de chiffres: les deux serveurs IPV4 et les deux IPV6.

 

2.  Utiliser un VPN

VPN en anglais signifie “ Virtual Private Network “ soit “ Réseau Privé Virtuel” en français.

Un VPN est donc un logiciel ou une application qui s’installe sur smartphone, tablette ou ordinateur et qui une fois activé va anonymiser votre connexion. Tout ce que vous ferez sur internet sera protégé par la connexion au VPN. Il va en quelque sorte construire un tunnel privé entre votre appareil et le site web consulté.

QUAND:

Un VPN n’a pas forcement vocation à être utilisé sans arrêt. Bien que si l’envie vous prend rien ne vous en empêche. Votre connexion sera dans ce cas en permanence très anonymisée. Mais vous pouvez aussi l’utiliser quand vous voulez sécuriser une recherche ou un comportement précis et ponctuel sur internet. C’est très utile en plus si vous devez vous connecter à un réseau wifi public (gare, aéroport, hôtel, centre commercial, restaurant, café etc…) non sécurisé, ou à l’étranger.

POURQUOI:

L’avantage est qu’il empêche votre fournisseur d’accès internet de connaitre ce que vous faites.
Il empêche en même temps une tentative d’espionnage par n’importe quelle personne à proximité de votre connexion.

L’inconvénient est que forcement la société du VPN elle, a accès à toutes vos recherches.

Vous l’aurez compris, le choix de votre VPN est donc important. Il faut avoir confiance en la société qui vous fournis le service de VPN.

GRATUIT ou PAYANT:

Dans 99% des cas les VPN gratuits sont à bannir ! S’ils vous sont offert gratuitement c’est que la société collecte et garde enregistré toutes vos informations de connexion, vos recherches, votre historique, l’heure, la localisation, votre adresse IP et revend tout ça au plus offrant.
Donc CATASTROPHE !

QUELS VPN :

Vous devez principalement vous fiez à des services VPN payants comme:

En moyenne ils sont à 8€ /mois et certaines offres dès 5€ /mois.

 

Les erreurs classiques à éviter

  • Penser que votre fournisseur internet est digne de confiance
  • Conserver les DNS par défaut de votre fournisseur internet 
  • Utiliser les DNS de Google
  • Installer des VPN gratuits
  • Pire: le VPN de facebook
  • Utiliser des VPN français soumis aux lois du pays

ETAPE 3

Oublier votre navigateur

Un des éléments les plus évidents parmi ceux étants un intermédiaire de la chaîne est le navigateur internet. Pour rappel il s’agit de l’application ou du programme qui vous permet de naviguer sur le web. Les plus connus sont Chrome de Google, Edge & Internet Explorer de microsoft, Firefox de Mozilla et Safari d’Apple. 

Pourquoi c’est important 

Le navigateur internet est par définition le coeur de vos recherches sur internet. Chrome qui est le plus répandu permet à Google d’enregistrer et connaitre votre historique, vos heures et localisations de connexion, vos comportements, les sites que vous visitez, les recherches que vous faites, les questions intimes que vous vous posez, les produits que vous achetez etc… bref qui vous êtes ! 

Si vous parvenez à utiliser un navigateur respectueux de votre vie privée (oui il en existe 😉 ) vous cochez à nouveau une étape primordiale ✅ vers la maîtrise de votre vie privée et la protection de vos données personnelles. Mais bien sur tous les navigateurs ne se valent pas sinon ça serait trop simple. 

Voyons comment ça fonctionne.

 

Comment faire en détails

Lisez la simplicité de cette action :

… DÉSINSTALLEZ CHROME 😎✊🏼…

Pour ensuite le remplacer de manière permanente par : 

  • Firefox (toutes plateformes)
  • Firefox Focus (Android & iOS)
  • Safari (iPhone iPad Mac)
  • Brave (toutes plateformes) 

Maintenant que vous avez installé un vrai navigateur respectueux de la vie privée, voyons comment retrouver vos favoris depuis Chrome :

Exportez les dans un fichier, puis importez les depuis votre nouveau navigateur.

(Voir: photos)

Les erreurs classiques à éviter

  • Utiliser une alternative à Chrome tout en continuant d’utiliser le moteur de recherche Google…
  • Continuer à utiliser les autres applications de Google

ETAPE 4

Effacer les cookies espions

Je vous ai donné faim ?

Pardonnez-moi mais je ne vais pas parler de cookies au chocolat fondant.

Mais plutôt de ces tout petits fichiers informatiques qui s’enregistrent partout sans trop qu’on puisse faire grande chose par défaut. C’est comme dans le rayon gâteau, on trouve de tout chez les cookies informatiques. Il y a :

  • des cookies obligatoires pour le bon fonctionnement d’un site web
  • des cookies empoisonnés qui vous suivent à la trace 

Ceux qui vous empoisonnent sont les cookies traqueurs, pisteurs, qui vous identifient de site web en site web faisants en sorte de vous afficher partout pendant 2 semaines la pub de cette paire de chaussure que vous avez vu une fois sur la boutique d’une marque en ligne. 

Vous voyez bien de quoi je parle ? Ça me rassure, on est pareil. 

Ces petits espions très performants il va donc falloir s’en débarrasser au plus vite, de façons régulière. 

Pourquoi c’est important 

Les cookies c’est en fait ce qui permet à de gigantesques places de marché comme on les appelle, de pouvoir suivre votre activité de site en site pour que le deuxième site que vous visitiez sache sur quel autre site vous étiez juste avant. Comme ça c’est royal, le second site web sait quoi vous afficher comme publicité qui pourrait vous faire acheter un produit et donc lui faire gagner de l’argent grâce à votre clique.

Malin ces gourmandises.   

Sauf que ces cookies ont en moyenne une durée de vie de 30 jours, et donc on peut répéter cette manoeuvre avec autant de site web que vous visitez sur tout un mois ! Bonjour les dégâts niveau vie privée … 

Comment faire en détails

1.  Cookies

Le meilleur des conseils que je puisse vous donner est de supprimer les cookies sur vos différents appareils le plus régulièrement possible. Tous les jours dans l’idéal. 

Suivant les types d’appareils et marques que vous utilisez vous devez vous rendre a différents endroits pour les effacer. Pour certains ce sera dans les réglages de votre navigateur internet et pour d’autres comme Safari, rendez-vous dans l’application “Réglages” des iPhone et iPad > puis vous faites défiler jusqu’à tomber sur “Safari” > puis “effacer historique, données de site”. 

Prenez quelques secondes pour fouiller dans les paramètres de confidentialité de vos navigateurs et appareils et vous trouverez vite. 

Sur Windows vous pouvez aussi installer le programme CCleaner qui se charge d’effacer plusieurs fichiers pollueurs dans votre PC. 

2.  Traqueurs

A installer également pour bloquer les traqueurs et les publicités dérangeantes :

A OUBLIER : AdBlock Plus !

Entreprise hypocrite qui fait des deals avec certaines marques (notamment Google) pour laisser passer leurs publicités contre paiement. Vous pensez donc bloquer les publicités mais AdBlock Plus se joue de vous en vous affichant les publicités pour lesquelles il a été payé. 

Merci au revoir. 

Nouvelle étape cochée ✅.

  

Les erreurs classiques à éviter

  • Bloquer tous les cookies (certains sont indispensables au bon fonctionnement et affichage du site web)
  • Bloquer toutes les publicités (ajoutez les sites que vous aimez bien en liste blanche du bloqueur  de pub car n’oubliez pas que la publicité permet à vos sites préférés de vivre)

ETAPE 5

Bien choisir votre moteur de recherche

Le moteur de recherche est lui aussi un intermédiaire de la chaîne qui peut se révéler très intrusif ! Google est bien sur le plus connu de tous mais surtout le plus utilisé, souvent par habitude, par tout le monde. Il est trop souvent choisi par défaut sur vos navigateurs alors qu’il en existe d’autres bien plus adaptés à la protection de la vie privée, tout en restant performants. 

Pourquoi c’est important 

Comme je l’ai laissé entendre dans l’étape précédente concernant les navigateurs internet, il ne servira à rien de ne plus utiliser Chrome si votre moteur de recherche reste Google Search. 

Vous savez que le but premier de ce géant d’internet est de collecter vos données personnelles afin d’en savoir le plus possible sur vous et par la suite de revendre toutes ses informations. 

Imaginez juste 2 secondes tout ce que peut savoir de vous Google:

    • Toutes les questions intimes que vous recherchez
    • Vos recherches sur certaines maladies 
    • Le lieu de votre prochain week-end 
    • De vos prochaines vacances
    • Ce que vous achetez
    • Si vous envisagez de déménager (site immobiliers, location achats)
    • Les restaurants que aimez fréquenter
    • etc etc..

J’entends d’ici certains me dire - oui mais ça sera la cas de tous moteur de recherche -

Laissez-moi vous répondre : Non 🙂

 

Comment faire en détails

Comment ça ? me direz vous. Et bien parce que certaines entreprises ont décidés qu’il était temps de faire changer les choses. Hallelujah. On peut leur dire merci.

Il existe 2 grands moteurs de recherche particulièrement respectueux de la confidentialité des données personnelles et de la vie privée. Ce sont:

      1. Qwant (français)
      2. DuckDuckGo (américain) 

Et ils sont fabuleux, je les adore. Ils se positionnent bien évidemment à l’opposé des méthodes de google puisque qu’ils ne vous afficheront que des publicités non ciblées ! Comme ils ne conservent aucunes de vos informations personnelles, ils ne cherchent jamais à savoir qui vous êtes et ce que vous faites.

Ils n’ont pas votre historique de recherche, n’émettent aucun dispositif de traçage, aucun cookie et ne revendent pas de données. Que demande le peuple ?? 

Les publicités qui s’afficheront seront uniquement basées sur la recherche que vous faites au moment précis. Si vous taper “voyage en Espagne” vous verrez certainement des annonces en lien, sauf qu’à la fin de votre recherche quand vous fermerez la fenêtre ils n’auront rien enregistré de tout ça. 

-> Maintenant il suffit de télécharger l’application Qwant sur votre smartphone ou tablette.

-> Modifier le moteur de recherche paramétré par défaut dans votre navigateur. 

-> Ou bien mettre ce moteur de recherche dans vos favoris ou page d’accueil.    

-> Et même tout ça à la fois. 

Encore une étape cochée ✅. Vie privée retrouvée ! Confidentialité maîtrisée ! 

 

Les erreurs classiques à éviter

  • Ne pas le paramétrer par défaut
  • Vous dire que vous irez sur Qwant de vous même quand vous y penserez
  • S’attendre à avoir la même expérience qu’avec Google

Un nouveau moteur de recherche demande quelques jours d’adaptation. Il faut rompre avec des années d’habitude. Vous verrez que vous allez vous y faire très vite. 

ETAPE 6

Privatiser vos données personnelles

Une des dernières étapes qui vous emmène droit sur le chemin de la vie privée, consiste à paramétrer finement vos principaux comptes internet et réseaux sociaux. On parle ici du compte Google bien sur, mais aussi Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et autres.  

Pourquoi c’est important 

A mon sens c’est tout aussi important que les étapes précédentes même si ce ne sont pas directement des intermédiaires de la chaîne. Ce sont les sites en bout de parcours mais ils sont très intrusifs dans votre intimité. 

Tout ces comptes fournissent une quantité énorme d’informations sur vous lorsqu’ils sont restés configurés en mode par défaut. Ils gardent en mémoire eux aussi votre historique de position, de recherche, et votre localisation est souvent partagée avec les autres sans que vous ne le sachiez. 

Sur les réseaux sociaux on peut trouver par exemple des photos de vous dans différents endroits ou situations puis en déduire les personnes que vous fréquentez. On peut voir les commentaires que vous postez sur certaines photos même si vous n’êtes pas “amis” ou en relation sur ces réseaux. On peut déduire vos orientations politiques, sexuels, religieuses, idéologiques etc… 

De plus, il est très commun aujourd’hui quand vous postulez auprès d’une entreprise pour décrocher un nouveau job, que la personne chargée du recrutement, “Google” votre nom et vous recherche sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur vous. Des postulants sont refusés suite à des photos d’eux ou des propos tenus en ligne. 

Tout ce qui est en ligne, y reste et vous suit à la trace. Et ce ne sont que quelques exemples ! 

 

Comment faire 

1) Tout commence en vous plongeant dans les réglages de confidentialité. De là vous vous rendez compte de tout ce que vous avez donné comme permissions jusqu’à aujourd’hui.
Donc, les bonnes pratiques conseillées pour protéger vos réseaux sociaux sont :

      1. Paramétrez vos comptes en comptes privés.
      2. Désactivez les localisations (et l’historique des positions aussi)
      3. Désactivez “amis à proximité” sur Facebook ! Très important
      4. Désactivez la “localisation exacte” sur Twitter
      5. Activez le mode fantôme sur Snapchat (réglages de localisation)
      6. Choisissez qui peut voir vos publications (évitez “public”)
      7. Empêchez les publications vous identifiants sur Facebook, sans votre acceptation
      8. Ne donnez pas votre numéro de téléphone 
      9. Désactivez les publicités ciblées selon vos gouts et vos activités en ligne
      10. Supprimez les informations sur vous (adresse, emploi, ecole, religion etc…)

Déjà en prenant 20 minutes pour vous plonger la dessus vous allez vite comprendre l’envers du décor et vite prendre goût à paramétrer ce qui est possible de l’être.

          • De manière générale, avant de publier quelque chose posez-vous cette question:

Est-ce que je serai à l’aise si tout le monde pouvait voir ma publication ?

 

Si vous hésitez et que la réponse est - Non - ; ré envisagez votre intention de publication. Envoyez plutôt cette information ou cette photo à un nombre restreint de personne, seulement vos proches via messagerie privé par exemple. Ou alors ne publiez pas trop rapidement sous le coup d’une émotion, attendez quelques heures et voyez si vous souhaitez encore publier après. 

2) Deuxièmement, je vous invite à vous connecter à votre compte Google pour aller chercher les réglages liés à vos information personnelles et votre “activité”. 

      1. Prenez connaissance de ce que Google sait sur vous : https://myactivity.google.com/myactivity
      2. Supprimez tout ou la majorité des informations (en fonction de vos besoins)
      3. Ensuite rendez-vous sur le menu principal de votre compte Google
      4. Dans la section < données et personnalisation > désactivez tout ou partie des commandes relatives à l’activité

✅ : Maintenant vous êtes plutôt pas mal 😉 ! 

(Voir: photo)

Les erreurs classiques à éviter

  • N’aller qu’une une seule fois dans les paramètres de confidentialité et ensuite penser que tout est bien paramétré. Les réglages proposés évoluent au fil des mises à jours. 
  • Croire que seuls vos “amis” sur les réseaux ont accès à vos informations et publications
  • Publier en grande quantité sur les réseaux sociaux
  • Poster des photos de vos enfants et bébés  

 

ETAPE 7

Bonus - Faites la différence

Si vous êtes arrivés jusque ici, je vous félicite. 

Vous vous donnez les moyens d’assurer votre vie privée numérique et de protéger la confidentialité de vos données personnelles. 

Seulement je vous présente mes excuses parce qu’en fait la 1ère étape n’était peut-être pas vraiment la toute première. En fait on peut dire qu’il y a même une étape 0, à placer avant tout ce que vous venez de lire. Cette étape 0, la toute première, c’est VOUS. 

“ La faille se situe entre la chaise et le clavier “

 

Vous avez peut-être déjà entendu cette expression en informatique qui concrètement signifie que 80% des problèmes de sécurité (et de piratage) en informatique vient de nous, l’être humain. J’ai décidé de ne retenir que l’aspect positif de la chose. Une fois que vous êtes alertés du mode de fonctionnement d’internet, de ces entreprises géantes de l’information et des problèmes de vie privée, vous avez les moyens d’agir pour faire changer les choses. 

Tout ce qui vous retient encore c’est le passage à l’action. Préférez des services et applications qui vous respectent et vous aident à protéger votre vie privée. Même si la tâche est difficile car nous vivons à l’époque du tout internet, à l’ère de l’information numérique, si vous le décidez et appliquez les bonnes méthodes vous êtes le roi / la reine du jeu. 

Vous avez tiré la carte “sortie de prison”.

Et ça ne s’arrête pas ici, 

A tout de suite en vidéo ou sur les articles du Blog.